Si la zoophilie demeure moralement reprouvee et juridiquement reprimee, elle a neanmoins des adeptes… bien caches.

Si la zoophilie demeure moralement reprouvee et juridiquement reprimee, elle a neanmoins des adeptes… bien caches.

Exploration des bas-fonds d’internet pour en savoir plus sur une deviance qui interroge la part animale de bien etre humain et fait emerger la question du specisme.

Quelques coming-out restent dans les annales de l’embarras. Cecile (l’ensemble des prenoms ont ete modifies), 38 ans, se souvient encore, vingt annees apres, du malaise provoque par son ami Benoit au cours d’un diner entre amis. Confiant et emeche, le jeune homme confesse une fellation… avec son chien.

“On n’a rien dit et, apres 1 silence consterne, on reste passe a autre chose”, raconte Cecile. L’histoire reste restee au placard et Benoit reste devenu l’ami weirdo un tantinet degueulasse qui se souviendra un moment qu’on ne se vante guere d’intimite poussee avec son copain a poils.

“Un cunnilingus serait ouf…”

Mes rares personnes a conceder votre trouble paraissent meme nos plus zeles contempteurs des amours interespeces. Coralie interdit a sa chienne de lui lecher les pieds et les mains. “Ca me gene une laisser me donner du joie !, s’emporte-t-elle. Nos petits anges ont la langue agile, musclee, appliquee et precise. Au moment oi? la chienne me leche les mains, je ressens un plaisir derangeant, une sensualite bizarre… Un cunnilingus pourrait i?tre ouf… Je ne le ferai pas, mais je peux saisir le passage a l’acte de personnes seuls.”

Lithographie japonaise, livres, litterature, cinema, l’ensemble des arts se sont empares d’la puissance symbolique et metaphorique de la zoophilie.

Une des plus celebres estampes erotiques d’Hokusai, Le Reve d’une femme du pecheur, represente une femme et une pieuvre enlacees.

Rabelais, Apollinaire, le marquis de Sade, Notre Belle et la Bete, King Kong… on ne compte nullement les auteurs et les ?uvres qui ont joue a Notre lisiere de la norme. Continue reading “Si la zoophilie demeure moralement reprouvee et juridiquement reprimee, elle a neanmoins des adeptes… bien caches.”